Le nouveau site que je vais vous présenter aujourd’hui est UAREDESIGN. Pour cela, j’ai interviewé Jacques qui a des retours d’expérience très intéressants sur Magento, les prestataires logistiques, les réseaux sociaux à partager.

Bonjour Jacques, est ce que tu peux te présenter aux lecteurs de ce blog ?

je me présente Jacques Pon, je suis Pdg de Uaredesign.

Je travaille dans le e-commerce depuis 2001 en qualité de responsable des achats dans une société de vente de produits audio et vidéo qui réalisait un CA de 10M€, et depuis 2007 nous (Karine Desille mon associée) travaillons sur le projet Uaredesign. Un parcours de self made man qui m’a permis de connaître les contraintes des postes clés d’un e-commerce.

uaredesign

Depuis quand existe UAREDESIGN ? Est ce que tu peux nous présenter ton concept ?

La société a été créée au mois d’octobre 2008 avec une ouverture du site Internet en avril 2009. Les 6 premiers mois nous ont permis de mettre en place la structure technique (le site internet et la mise en place d’un ERP).

UARDESIGN propose sur sont site internet du mobilier, luminaire et objet de la décoration. Les plus grandes marques du design ainsi que de jeunes créateurs sur un catalogue de 5000 produits.

Nous sommes positionnés sur un segment milieu/haut de gamme. La qualité de conception du produit, son histoire sont pour nous très important.

Nous offrons évidemment des produits phares, issus de créateurs et marques de renom (Philippe Starck, Alessi…), mais également une sélection d’objets et mobilier imaginés par de jeunes designers, avec lesquels nous avons des contrats d’exclusivité.

Cela nous demande un gros travail de prospection mais c’est un élément de différenciation qui est pour nous primordial.

Pour te donner des exemples, les marques LUZIFER LAMPS et DESIGNATICS sont des exclusivités de UAREDESIGN.

Nous travaillons également sur l’ouverture du Show-Room Uaredesign, un espace de 450m2 entièrement dédié à l’exposition des produits et l’accueil de nos clients. En effet, je crois que le e-commerce se marie mieux avec un point physique .

Ce lieu servira également de labo pour la prise de photos et la création de vidéos.

La 1ere fois que nous nous sommes rencontrés, tu m’as parlé de webservices, de php, du code de Magento que tu avais décortiqué …. Est ce qu’il faut maîtriser l’informatique pour être e-commerçant ?

Mon sentiment d’entrepreneur, c’est que pour avoir une bonne maîtrise de son activité , il faut connaître les contraintes des outils que l’on utilise : l’informatique en fait partie.

Sinon, je pense qu’il faut savoir bien s’entourer ;-)

Tout est une question de budget !

Dans mon ancienne boîte, le site e-commerce avait coûté 250 k€. Pour lancer UAREDESIGN, je n’avais pas cette capacité d’investissement.

Je me suis donc tourné vers l’open-source . A l’époque, je n’avais que 2 alternatives : Oscommerce et Magento (qui était encore très méconnu).

Pour trancher, je me suis plongé dans le code des 2 solutions. Magento m’avait semblé mieux structuré pour m’accompagner dans la durée et sur une montée en charge du traffc.

Tu as décidé de reprendre en direct la gestion de ta logistique après l’avoir sous-traitée ? Est ce que tu peux nous faire partager ton expérience sur le sujet ?

Je connaissais les contraintes de la logistique « internalisée » car dans mon ancienne boîte, nous gérions 15 000 références en stock !

C’est pour pouvoir consacrer un maximum de temps au développement du site que, pour UARDESIGN, nous avons décidé de confier la logistique a un prestataire.

Cependant on s’est très vite rendu compte que cela ne nous permettrait pas de disposer de la réactivité que nous pensons nécessaire à un site d’e-commerce. Très clairement, chez un prestataire logistique, quand tu es petit, tu passes après tout le monde !

Pour maximiser la satisfaction de nos clients, nous avons donc décidé de reprendre la gestion de nos commandes et des flux. Ce qui nous permettra de livrer un client en Ile de France dans la journée.

Qu’est ce qui te paraît le plus difficile dans le métier que tu exerces aujourd’hui ?

Je crois que le plus difficile dans l’e-commerce c’est de trouver un élément de différenciation et un positionnement clair par rapport à la concurrence.

Ensuite, c’est de se faire connaître, d’acquérir de la notoriété tout en maîtrisant ses coûts de communication.

A propos du développement de trafic, tu utilises sur ta fiche produit le service « Addtoany » qui permet de partager tes fiches produits sur les réseaux sociaux ? Est ce que tu sais mesurer l’impact de ce nouveau média sur ton trafic ?

Aujourd’hui, les médias sociaux (Twitter, facebook, etc …) représentent 7% du trafic de UAREDESIGN.

7% , ça n’est pas rien … mais ça n’est pas non plus extraordinaire !

Mais j’ai le sentiment que ça devient clairement un maillon de la chaîne marketing.

Le problème, c’est qu’on pourrait passer ses journées à optimiser l’impact des réseaux sociaux. Je pense qu’ un site qui a de plus gros moyens, peut se payer le luxe d’embaucher un « community manager ». Ca n’est pas encore au programme chez nous.


Dans la rubrique « la parole aux e-commerçants » de ce blog, j’aime bien demander aux e-commerçants de nous faire découvrir un site, une personne , un service e-commerce … bref, un acteur de la sphère e-commerce . De quoi as-tu envie de nous parler ?

Déjà, ce que j’aimerais dire c’est que je regrette que les « institutions » ne mettent en avant que les grosses structures. Je pense qu’elles ont déjà des budgets suffisamment importants et n’ont pas besoin de ça …

Donc merci à toi de réserver un espace dans ton blog pour donner la parole à nous, les « vrais » entrepreneurs du e-commerce !

En ce qui concerne les acteurs du e-commerce, j’ai envie de faire découvrir à ceux qui ne les connaissent pas :

- le site www.plus-de-bulles.com , j’aime beaucoup le concept et je les suis depuis un moment.

- J’aime beaucoup ce que fait le collectif de www.Rhooo.com